« L’alchimie de l’ADN »

819

« Parle nous des enfants.
Et il répondit :
Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ce sont les fils et les filles du désir de vie.
Ils voient le jour à travers vous mais non pas à partir de vous.
Et quoiqu’ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour, mais non point vos pensées.
Vous pouvez tenter de leur ressembler,
Mais n’essayer pas de les rendre comme vous… « . – Khalil Gibran

« L’alchimie de l’ADN a commencé pour nous lorsque le Ciel-père a ensemencé et fécondé la Terre-mère, il y a 4 milliards d’années.

Mais si cette chimie peut reproduire matériellement le courant de la pensée, et si la vie les utilise tour à tour pour poursuivre sa destinée coûte que coûte, alors ne peut-on pas se servir de notre intention pour agir sur notre biochimie, et ainsi sur l’existence ?.

Et après tout, si un pourcentage suffisant de la population réussissait à se reprogrammer, pour atteindre un état constant de bonheur par exemple, cela ne permettrait-il pas à tous les hommes de faire un saut de conscience ?

L’histoire nous apprend que, bien souvent, un nombre minimum de personnes motivées suffit à faire basculer l’humanité tout entière dans un nouveau champ de connaissance et de compréhension.

Il suffit juste d’une goutte d’eau pour faire déborder un vase, il faut juste dépasser ce que les mathématiciens appellent le point d’inflexion. »

– Yann Yoro

Vu sur https://ayungdari.wordpress.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps



Print Friendly